Oui un poêle à pellets pourra servir de chauffage principal dans la mesure où il ne chauffera pas l’intégralité de la maison, puisqu’il ne possède pas de réseau de distribution de chaleur comme peut en générer une chaudière par exemple avec ses radiateurs : sauf à considérer une maison complètement pensée et adaptée à cet usage (ou sauf à utiliser un poele à bouilleur ou un poele à pellets avec distribution de l’air chaud à proximité). 

Penser une maison commanderait idéalement d’installer le poêle au centre de votre pièce principale et de construire la maison autour avec une distribution concentrique des pièces, de manière à ce que l’ouverture des portes puisse donner sur la pièce d’où provient la source de chaleur. 

L’idée est séduisante, certes, sauf que ça ne peut fonctionner que dans le cas… d’une VMC double-flux.


Pourquoi ?
    Parce que la circulation de l’air dans une habitation (en principe) circule toujours des pièces sèches vers les pièces humides. La chambre est une pièce sèche, ainsi que le salon, et l’air de renouvellement y pénètre par des réglettes au-dessus des fenêtres pour sortir par la VMC située dans la salle de bains, les toilettes et la cuisine. 

De ce fait, l’air chaud du chauffage se trouvera donc à contre-courant du flux de renouvellement d’air frais et pénètrera par conséquent difficilement dans les chambres.

C’est pourtant bien comme cela que l’on pratiquait dans les campagnes de nos grands-parents avec les cuisinières à bois, et ça fonctionnait assez bien dans les maisons pourtant infiltrées de courants d’air (ce qui servait de VMC naturelle mais plutôt mal contrôlée). Les poêles étaient surdimensionnés et le bois peu onéreux, alors on chauffait sans se poser de questions, même si forcément les réveils étaient…frais. 

    Contrairement à un système de VMC simple flux, le double flux ne nécessite pas d'installation de réglettes au-dessus des fenêtres pour le passage d’air. Elle va capter l'air neuf à l'extérieur, idéalement via un puits canadien, va l'épurer grâce à ses filtres, le réchauffer grâce à l’échangeur thermique placé dans les combles, puis l'insuffler dans les pièces de vie de votre logement par le biais de diffuseurs avec, pour les plus perfectionnées, un contrôle de l’hygrométrie et un réglage du volume d’air.

La circulation de l’air est ainsi bien mieux maîtrisée et la température du salon, où se situe l’appareil de chauffage, sera plus coopérative pour circuler de manière moins linéaire dans la maison.

Par ailleurs, aujourd’hui, une isolation pensée permet beaucoup moins de déperdition calorifique, ce qui fait également que la chaleur sera moins encline à traverser rapidement les murs pour disparaître dans la nature.


En résumé : un poêle à pellets en chauffage principal, oui ; mais alors un concept pensé, pesé et calculé par un professionnel avisé. 
A savoir, que vous ne pouvez l’envisager pour une surface supérieure à 100m² et qu’il faut impérativement une autre source de chaleur dans la salle de bains et les chambres (DTU, Réglementation Technique 2012 et précisions d'octobre 2013).

 

technicien palazzetti

Telephone

 0651700828

 

0764071640

 

technicien palazzetti

Contact

info@paben.fr

technicien palazzetti

© 2014 Paben Entreprise